Comment bien choisir une canne à carpe ?

Comment bien choisir une canne à carpe ?

Les spécificités de la pêche à carpe

La pêche de la carpe se concentre sur un seul et même type de poisson : la carpe. La capture de la carpe présente un challenge plus poussé dans la mesure où elle est l’un des poissons les plus combatifs. Pour le confort du pêcheur qui peut passer toute une nuit à attendre le poisson, la pêche à la carpe nécessite ainsi d’un bon équipement : à la fois flexible, résistant et facile à prendre en main.

Les critères à prendre en compte dans le choix de sa canne à pêche pour la pêche à la carpe

Le lieu de pêche

En fonction du lieu de pêche où vous vous installez pour pêcher la carpe (étang, rivière, canaux ; grands lacs ou fleuves), la superficie dont vous disposez et le courant sont plus ou moins différents et demande de ce fait d’adapter la longueur et le poids de votre canne à pêche.

Le budget

Le budget que vous accordez aux éléments qui composent la canne à pêche, qu’il s’agisse du blank, des anneaux, du porte-moulinet aura nécessairement une influence sur le choix d’une canne à carpe de qualité. Plus on monte en gamme, plus le matériel est résistant : une bonne canne à pêche et un moulinet puissant sont essentiels à la pêche à la carpe.

La longueur de la canne à pêche

Le choix de la longueur de la canne à pêche dépend essentiellement de votre morphologie, du centre de gravité et des conditions dans lesquelles vous l’utilisez. La pêche à la carpe se pratique de différentes manières : au bord, à rôder, en bateau. A vous de définir vos besoins pour vous munir de la meilleure canne à carpe.

Pour les pêches à courte distance, itinérantes, la canne à pêche idéale se situe entre 9 et 10 pieds. Pour les pêches à moyenne et longue distance comme la plupart des rivières, lacs et étangs, il est plus recommandé d’opter pour une canne de 12 pieds. Pour les fleuves et grands lacs, on optera pour une canne à pêche puissante de 13 pieds.

L’action de la canne à pêche

L’action est la partie de la canne qui se plie lors d’un lancer ou d’une touche. Il existe 3 actions de canne : l’action de pointe (seule la pointe travaille), l’action parabolique (la canne travaille dans son ensemble) et l’action semi-parabolique (à la jonction des deux).

Le choix de l’action d’une canne à carpe dépend ce que vous recherchez ou du lieu où vous pêchez. Par exemple, l’action parabolique ne correspond pas à tous les endroits : bien qu’elle procure un maximum de sensations pour le pêcheur, sa trop grande souplesse présente un risque de rupture.

La résistance

Critère fondamental de la canne à carpe, votre canne à pêche doit être résistante et être capable de supporter la pression exercée par les carpes lors d’un combat avec le poisson.

Le matériau le plus utilisé dans la composition des cannes à carpe est la fibre de carbone (à base de carbone Haute Résistance ou de carbone Haut Module) pour assurer la résistance tout en conservant une certaine légèreté. On retrouve les cannes à carpe composées de fibre de verre, plus lourde et moins résistante que le carbone mais adaptée aux petits budgets.

La puissance

La première mesure de puissance est le poids que peut supporter votre canne à carpe. La puissance d’une canne à pêche se mesure en livres anglaises (Lbs) : les cannes à pêche de puissance de 3lbs peuvent ainsi supporter une tension de 1.3kg, tandis que celles de 2lbs peuvent supporter un peu moins d’un kilo.

Les anneaux

Tout aussi importants que le blank, les anneaux sont soumis à la même tension que le reste de la canne à pêche lors d’un combat avec un poisson. Il est donc nécessaire de prêter attention à la résistance du matériau. Le plus utilisé est le carbure de silicium, que l’on dénomme « SIC » : il est donc le plus approprié pour la pêche à la carpe. Léger et résistant, les anneaux sic sont idéaux pour la pêche à la carpe dans la mesure où ils supportent l’abrasion que cause la tresse qui constitue les lignes à carpe. Attention, certaines cannes à pêche sont composées d’anneaux en oxyde d’aluminium : ces derniers sont déconseillés pour la pêche de la carpe, ils succombent à la tresse.

La fixation des anneaux dépend également du type de pêche que vous pratiquez : mono pattes pour alléger votre canne à pêche ou double pattes pour des lancers puissants.

La canne à pêche doit être l’extension de votre bras : vous devez être capable de la maîtriser et de la conduire comme vous le désirez pour pêcher la carpe. Le choix de votre canne à carpe repose essentiellement sur votre pratique de la pêche à la carpe et du budget dont vous disposez pour trouver les matériaux qui vous correspondent le mieux.