Pêcher la truite : techniques et conseils

Pêcher la truite : techniques et conseils

Où trouver la truite?

La truite appartient à la famille des salmonidés et vit dans des eaux claires et fraîches : on retrouve ainsi la truite sauvage, la truite de mer ou la truite arc-en-ciel. En ce qui concerne la truite sauvage, on la trouve un peu partout en France (Lozère, Dordogne, Pays basque, Hautes-Alpes, Pyrénées, Franche-Comté…) ; notamment dans les rivières fraîches et oxygénées qui sont l’un des endroits de prédilection des truites. Un endroit calme, profond et plat, un peu de courant pour creuser la berge et offrir un recoin idéal aux poissons. En plein été, les truites se concentrent dans les zones d’eau froide. Vérifiez également au pied des chutes d’eau, qui procurent tout l’oxygène dont elles ont besoin et de la nourriture facilement.

L’équipement nécessaire à la pêche à la truite

  • Une canne à pêche qui dépend de la technique que vous utilisez (télé-réglable pour la pêche au toc, en spinning pour la pêche aux leurres)
  • Un moulinet (fixe ou tournant pour la pêche au toc, de 1500 à 3000 pour la pêche aux leurres)
  • Une ligne montée (un corps de ligne en nylon coloré de 16 à 20/100ème et un bas de ligne en nylon transparent en 12 à 18/100ème pour la pêche au toc ; un corps de ligne en nylon de 14 à 18/100ème et un bas de ligne en pointe de fluorocarbone pour la pêche aux leurres)
  • Des appâts artificiels (de la pâte à truite) et naturels (les teignes vivantes)
  • Une épuisette
  • Un wader et des chaussures de wading
  • Un chestpack avec un nécessaire à pêche

La pêche au toc

La pêche au toc est l’une des techniques les plus anciennes de la pêche à la truite et des plus simples à mettre en place. La truite au toc consiste en l’utilisation d’appâts naturels (pour les plus classiques) ou artificiels (pour la nouvelle génération).

Le choix de l’appât se fait en fonction de l’environnement et de la météo. Par exemple, le ver est très effectif toute l’année, mais particulièrement rentable après un jour de pluie. Mi-saison, l’utilisation de teigne est plus fréquente. L’idéal pour réussir la pêche au toc est d’emporter deux types d’appâts différents pour satisfaire toutes les truites, dont l’humeur peut influer les goûts.

Le principal objectif de la pêche au toc est d’animer votre appât sur le fond, idéalement au début du courant. Vous devez faire évoluer votre montage à une vitesse légèrement inférieure à celle du courant et marquer des pauses irrégulières pour attirer le poisson qui se cache souvent dans des recoins que vous ne soupçonnez pas.  

La pêche aux leurres

La pêche aux leurres est plus adaptée pour la belle saison, quand les eaux sont fortes et la météo douce. Le principe de la pêche aux leurres consiste à disposer des leurres de coloris naturels (argenté, bleu, vert notamment ou plus flash pour attirer l’attention de la truite), de la taille de ce que la truite a l’habitude de consommer, près des points les plus fréquentés par les truites comme les berges, les branches, les rochers et à les faire évoluer dans ces coins, au gré du courant.

La pêche à la mouche

Conçue pour les plus initiés des pêcheurs, la pratique de la pêche à la mouche n’est pas pratiquée partout. En effet, cette technique consiste à attirer le poisson à l’aide d’un leurre artificiel qui ressemble aux insectes dont se nourrit la truite, que l’on appelle « mouche ». Les mouches se divisent en 4 catégories : les sèches, en surface dans les bordures ; les noyées, sous la surface ; les nymphes, sous l’eau ; les streamers, qui imitent de petits poissons. De ce fait, il vaut laisser dériver la mouche dans les courants jusqu’à la fin, car à c’est à ce moment que la truite choisit d’attaquer.

Joel Martin

Related Posts

S’initier à la pêche au carnassier

S’initier à la pêche au carnassier

Débuter la pêche au silure, nos conseils

Débuter la pêche au silure, nos conseils

Apprendre la pêche à la carpe, le guide complet

Apprendre la pêche à la carpe, le guide complet

S’initier à la pêche au coup : le guide complet

S’initier à la pêche au coup : le guide complet

No Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *